tuyaux

Tuyauteur sanitaire, un métier de rêve

En 2018, tuyauterie et installations sanitaires sont essentielles au quotidien des humains. Aussi, si elles sont mal faites, les particuliers en souffriront pendant longtemps. De ce fait, un tuyauteur sanitaire doit respecter son obligation de résultat, au risque de représailles dans le futur.

Le métier d’installateur tuyauteur

La formation Plomberie et Chauffage prépare à une carrière de tuyauteur. Ce métier comprend deux spécialités : la plomberie et le chauffage. Néanmoins, on peut également y inclure la climatisation, notamment les systèmes géothermiques. La plupart du temps, le tuyauteur assure les fonctions du plombier chauffagiste professionnel. Le titre de tuyauteur étant de mise durant les travaux en équipe. Dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions professionnelles, les tuyauteuses et tuyauteurs effectuent des travaux d’installation, de modification, de réparation et d’entretien des systèmes de plomberie et de chauffage. Ils peuvent être amenés à travailler chez des particuliers, des entreprises ou des ministères. Pourtant, tuyauteur sanitaire, un métier de rêve comme l’a expliqué le plombier de Boulogne-Billancourt n’est pas le premier choix des nouveaux apprentis, dont la plupart veulent se spécialiser dans le chauffage. En effet, le terme de thermicien attire un peu plus que les autres métiers tels que zingueur, agent de maintenance des installations sanitaires et autres.

Tuyauteur écologique

Ainsi, tuyauteur est une déclinaison du métier de plombier. Plus spécifiquement, ces personnes effectuent les travaux permettant de conserver en bon état la tuyauterie des réseaux d’alimentation, de distribution et d’évacuation des eaux. Elles s’occupent également de travaux qui concernent la tuyauterie et les autres composants des systèmes de chauffage. Systèmes hydrauliques, à vapeur, à air pulsé, au mazout, par rayonnement et au gaz (naturel et propane), tout y passe avec un bon tuyauteur. Ces professionnels sont aussi concernés par les nouvelles technologies, notamment les énergies renouvelables comme la géothermie, l’aérothermie, l’énergie solaire, etc. En effet, ils doivent prendre en compte les réseaux de canalisation des énergies renouvelables pour être un artisan complet. Il doit également apprendre à son client à se servir correctement des installations mises en place afin de réduire ses interventions en cas de sinistre. Et oui, garantie décennale oblige.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *