Quelle porte blindée adopter ?

Si vous voulez en finir une bonne fois pour toutes sur les tentatives d’effraction et les cambriolages de toute sorte, il faut prendre des décisions assez strictes sur le plan budgétaire et prévoir l’achat d’une porte blindée. Mais il faut savoir choisir, c’est le but de cet article !

En termes de sécurité, laquelle choisir ?

Il y a deux sortes de porte blindée sur le marché actuellement, soit vous choisissez un blindage de porte ou remplacer l’ancienne porte par une nouvelle porte blindée. Essayons de voir de plus près les caractéristiques de chacune d’elle, pour mieux prendre une décision judicieuse.

Le blindage de porte, esthétique à souhait !

Ce type de solution est parfaitement adapté à toutes les portes existantes : porte d’entrée, porte de la cave et du garage. Elle permet de protéger les biens et les personnes tout en retardant toute intrusion indésirable.

En quoi consiste-t-elle ?

Blinder une porte existante consiste à fixer une plaque de tôle de blindage en acier sur l’ancienne porte et sur le bâti, puis à poser une serrure de sécurité, de type multipoint à 3, 5 ou même 7 points avec cylindre protégé. Cette serrure doit être certifiée A2P 1 à 3 étoiles selon son niveau de retardement d’effraction.

Ce blindage est nettement moins cher, plus esthétique et apporte une meilleure isolation thermique et acoustique.

Pour ceux qui n’ont pas le droit de modifier l’aspect extérieur de leur porte d’entrée ou qui ont un faible pour l’ancienne porte, c’est la solution idéale.

Un bloc porte blindée30

Cette fois, c’est l’ensemble de la porte et huisserie (bâti) qui est remplacé par un bloc de porte en une seule pièce et monté sur un encadrement métallique. Cette dernière est la vraie porte blindée. Vu son poids qui pourra être assez conséquent, sa pose doit être exécutée par un professionnel qualifié, comme celui du blindage de porte aussi. Les paumelles, charnières, la serrure suivent des normes spécifiques afin d’avoir une porte vraiment à l’abri des effractions.

Comparaison entre les deux types

En termes de prix, le blindage de porte est moins onéreux que le prix d’un bloc porte blindée. Par contre, au niveau de la sécurité, cette dernière remporte largement la victoire ! Un bloc-porte blindé est certifié par les laboratoires sur la solidité et les résistances à l’effraction. Ils possèdent des normes BP1 à BP3 qui ont été testées et mises à l’épreuve.

Le blindage de porte ne peut pas entrer dans la certification A2P, car aucun test de résistance ne peut pas être effectué à domicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *