panneaux-solaires-maison

Consommation énergétique des ménages en 2018 : bien réagir grâce au DPE

Le secteur du BTP peut offrir un meilleur avenir à la planète, grâce à d’astucieuses techniques de construction. Pour cela, les aménagements respectueux des réalités écologiques actuelles seront encouragés. Et La performance énergétique du bâtiment dépendant de la qualité de son bâti et de ses équipements énergétiques augmente le scepticisme en région parisienne.

Objectif : étiquette énergie

Une consommation à ramener à 50 kwh/m2 /an met la performance énergétique des bâtiments au cœur d’enjeux importants. Cette performance énergétique varie de A à G, classement évalué par le diagnostic de performance énergétique. Tous les logements sont étiquetés selon cette échelle énergétique. Appelée également étiquette énergie, cette note allant de permet aux ménages d’évaluer la masse d’efforts à accomplir en vue de réduire la consommation et se conformer aux normes écologiques actuelles. Pour faire les calculs, les données DPE prennent en compte les paramètres suivants

  • Chauffage écologique
  • Eau chaude sanitaire via une source énergétique renouvelable
  • Climatisation Le DPE : explique le niveau de pollution en indiquant dans une échelle le taux d’émission de gaz à effet de serre (GES) .

Cette étiquette énergie évalue comment la construction a évolué et évoluera vers le respect des normes écologiques.

Performance énergétique vue par un artisan

La réglementation environnementale semble être quelque peu contraignante, notamment chez les installateurs professionnels franciliens. Ces derniers ressentent la pression de la part des clients désireux de se conformer et de conformer leur logement aux critères des bâtiments BBC. La performance énergétique recherchée dans le bâtiment a amené les clients  à s’informer sur la réglementation thermique, notamment la RT 2012 qui explique les règles liés aux bâtiments basse consommation BBC.  Mis au courant des objectifs à atteindre en 2020, les clients sont sur le pied-de-guerre. Leurs questions se dirigent vers le bâtiment à énergie passive, le bâtiment à énergie positive (BEPOS) et les labels de haute performance énergétique HPE, et THPE, les bases qui permettent d’obtenir des constructions très économes et très peu polluantes. Tout ceci, l’installateur sanitaire de la région parisienne en a été mis au courant grâce à l’intérêt du client et franchement, il a hâte que tous les moyens soient mis en œuvre afin d’atteindre les objectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *